Lorsque j’arrive le matin dans un aéroport, après des heures d’avion, je ne sais pas vous, mais moi je rêve d’un petit café avec une cigarette (fumer tue comme beaucoup de choses si on écoute les gens). Que cela soit en transit, à l’arrivée d’un vol en attendant mon chauffeur, je ne peux m’empêcher ce petit rituel. Alors bien sûr, j’en ai goûté beaucoup; des jus de chaussettes, des serrés, des au lait sucrés des allongés, des chimiques… bref, en restant la plus objective possible, le meilleur, pour moi,  est à l’aéroport de Sao Paulo, accompagné d’un petit « pao de quejo », j’en oublie les 11 heures de vol ! Prendre un café dans un pays que l’on découvre offre plusieurs avantages :
1- Les habitants du monde entier comprennent les mots café ou expresso, donc même si vous ne parlez pas la langue, pas de soucis.
2- de part sa petite taille, vous ne prenez pas un grand risque, même si celui-ci est infect,
3- son prix, on ne va pas se mentir !

Sachez qu’il existe des endroits dans le monde où cet élixir ne se déguste pas dans le bistrot du coin. Bienvenue dans les établissements de tradition ayant élevé la consommation de café au rang des beaux-arts !

Tout d’abord à Québec, au Canada. Le fantôme de la France continue de hanter la capitale de la « belle province ». Le café de la Paix ou le Saint-Malo, tous deux situés dans le vieux Québec, ont tout du bistrot parisien : cuisine, boissons et ambiance. Si vous souhaitez vous payer le luxe d’un café avec vue, préférez le café du Monde, celui-ci surplombe le Saint-Laurent dans le quartier du vieux port.

Descendons sur Manhattan, New York, USA, vous avez le choix entre le café viennois Sabarsky; le plus français de tous, le  Café Gitane; le caffé Vivaldi (concerts gratuits tous les soirs) ou le salon de thé de la librairie japonaise Kinokuniya. Pour une expérience réellement américaine essayez le West Bank Café situé dans le Theater District.

C’est à Seattle qu’est né le géant Starbucks en 1971. Vous pouvez néanmoins aller chez son rival, Italien, le Caffé Ladro (Ladro voulant voleur en italien, coïncidence je ne pense pas !). Ce dernier a prit un malin plaisir à installer ses cafés à côte de ceux de son concurrent. Il y a également Top Pot, lui c’est plus les donuts mais il torréfie son propre café et l’atmosphère est un peu plus branchée.

Décollons maintenant pour Hanoi au Vietnam. Héritage de l’époque où les français créèrent les premières plantations de café du pays, la vie sociale de la capitale vietnamienne tourne autour de ses cafés, à l’ambiance souvent intimiste et familiale. Au coeur de la vieille ville, le Café Nhan attire les Vietnamiens et voyageurs. Parmi les plus récents, le Highlands situé à la pointe sud du lac Hoan Kiem. Attention pour les puristes, les habitants d’Hanoi boivent leur expresso glacé et très sucré, ça peut surprendre !

Chose incroyable, à Madras en Inde,  (pays normalement réputé pour son thé), dans le sud du pays, le café règne en maître. La chaine Mocha attire un public jeune et branché, avec son décor orientale-kitsch. L’Amethyst, un peu plus chic est installé dans une magnifique villa coloniale au coeur d’un jardin tropical.

Revenons sur le vieux continent en passant d’est en ouest. A Prague en République Tchèque, c’est au sein de temples d’art nouveau ou de simples troquets que les cafés pragois ont servis de foyers à la dissidence tchèque. C’est le cas du Slavia où il est possible d’admirez sa salle art déco avec vue sur le Hradcany. Je vous conseille également le Café Orient, qui fut l’un des premiers immeubles cubistes du monde. Notre élixir est bien meilleur au Café Louvres (Narodni) d’après Kafka et Einstein.

Rendez-vous à Berlin en Allemagne, la jeunesse branchée se retrouve au Anna Blume, qui sert de très bons petits déjeuners avec un café exquis. L’Opernpalais propose lui le plus vaste assortiment de gâteaux de la capitale. Vous aimez côtoyer la haute société, le Café Einstein vous comblera. Cet endroit occupe une villa où vécut Henny Porten, une des grande star du cinéma muet.

Rome en Italie, un incontournable en matière de café, enfourchez votre Vespa et sirotez un expresso dans un café de la ville, les ingrédients de la dolce vita! Fondée en 1760, l’Antico Café Greco est le plus ancien café romain. Le Caffé Rosati est le spécialiste du « sogni Romani », mélange de jus d’orange avec des liqueurs rouge et jaune aux couleurs de Rome. Info importante un expresso se prend au comptoir.